Le Collectif L’EMPREINTE a vu le jour en 2013 : cette association a pour objectif de promouvoir les arts et la culture et notamment le spectacle vivant contemporain. Pour cela, elle contribue à la création et la mise en scène de spectacles avec notamment Caroline Bonis, comédienne professionnelle. Le Collectif L’EMPREINTE a également pour vocation de créer et de partager cette passion du spectacle vivant, et participe donc à la mise en relation de comédiens ; ces rencontres aboutissent sur des collaborations artistiques, des échanges d’idées, des soutiens, et de la transmission de savoir au travers d’ateliers et stages.

Les spectacles auxquels collabore le Collectif L’EMPREINTE se veulent modernes et accessibles, avec une mise en scène rigoureuse et soignée, permettant de transmettre les textes au spectateur de la manière la plus juste et la plus fidèle.

 

Le Collectif a créé 4 spectacles Jeune Public "Le journal de grosse patate" de Dominique Richard à partir de 8 ans, un second spectacle "Le petit bonhomme vert (et le rouge !)" de Karin Serres à partir de 4 ans, "3 millions d'années tartine" de Christian Baggen à partir de 5 ans et plus dernièrement "Ici et Ailleurs", spectacle théâtrale et musicale à partir de 3 ans. Ce dernier est le résultat d'une écriture collective des membres du Collectif.

Le Collectif travaille par ailleurs avec le Théâtre de l’Echange en proposant des lectures à deux voix, par les comédiens Caroline Bonis et Jean Le Scouarnec.

Depuis janvier 2019, le Collectif propose également une lecture musicale et théâtralisée de l'album de François Morel, "Hyacinthe et Rose".

 

L'association propose des spectacles Jeune Public mais également tout public.Ces spectacles se veulent de qualité en alliant le visuel et le message d’un texte riche. Les comédiens proposent par ailleurs des moments d’échange avec le jeune public à travers des débats ou dialogues.

Les Anges de Massilia au Quatro- Baud

Samedi 22 Juin 2019

"Après de longs mois en mer, le Saint-Antoine rentre enfin au port de Marseille avec les cales chargées de marchandises. Malheureusement, plusieurs membres de l’équipage sont morts d’une étrange maladie, ce qui oblige les Douanes à mettre le navire en quarantaine. Malgré les mesures prises, les marchandises arrivent à sortir du port et la peste se répand dans toute la ville. Les premiers touchés ? Les quartiers pauvres, les prostituées, les homosexuels. Nous ne sommes pas tous égaux face à l’épidémie."

Par l'atelier amateurs du Collectif "Les Uns Pertinents".

Samedi 22 juin - 20H30 - Auditorium du Quatro

Tarif :5 Euros